Impression    Partager :

Chef d’établissementCollégienEnseignantPrix Roberval

Prix Roberval : "Déjoue les pièges de la science" récompensé

Mis en ligne le

Le 10 novembre 2017 s'est tenue la remise du Prix Roberval au Théâtre impérial de Compiègne. C'est l'ouvrage "Déjoue les pièges de la science", de Pascale Hédelin et Benjamin Strickler qui a obtenu le Prix Jeunesse.

Le Prix Roberval fête ses 30 ans

Vendredi 10 novembre dernier, s’est déroulé, dans le cadre du Théâtre Impérial de Compiègne, le gala de la technologie et de la francophonie .

Au cours de cette soirée, les lauréats et les coups de cœur, du 30e Prix Roberval ont été dévoilés. Les auteurs, réalisateurs, journalistes, illustrateurs des 16 œuvres finalistes des catégories Grand Public, Jeunesse, Journalisme et Télévision ont pu, durant les deux jours passés ensemble, échanger et partager des moments privilégiés au cours des diverses activités qui leur ont été proposées.

Après la cérémonie durant le cocktail, les auteurs des livres  « Grand Public » et « Jeunesse » ont dédicacé leurs ouvrages.

Photo Cérémonie

Le palmarès

Parmi les 16 œuvres finalistes en lice pour ce 30ème Prix Roberval, 4 ont été proclamées lauréates :

Lauréat Grand Public :

Vincent Tardieu
Agriculture connectée, arnaque ou remède ?
Paris (France) : Editions Belin

Drones, GPS, puces, capteurs « intelligents », robots de traite, big data… L'agriculture technologique envahit nos campagnes. Elle n'est pas seulement faite pour apporter plus de précision aux travaux agricoles, réduire la pénibilité de certaines tâches et l'usage d'engrais, d'eau ou de pesticides. Elle bouleverse en réalité la façon de travailler de nos agriculteurs, mais aussi bien souvent leur projet professionnel et tout leur quotidien…

Cette agriculture connectée n'apporte-t-elle que des bénéfices, comme on l'affirme souvent ? Rien n'est moins sûr, car elle crée aussi des dépendances, technologiques, commerciales et financières.

Vincent Tardieu est journaliste scientifique, spécialisé en écologie et agriculture. Après avoir travaillé près de 10 ans au quotidien Libération puis 7 ans pour Le Monde, il a repris sa liberté et réalise surtout des enquêtes au long cours partout dans le monde. Enquêtes dont il a tiré des films documentaires et une dizaine d’ouvrages, souvent publiés aux éditions Belin.

Lauréat Journalisme :

Romain Raffeageau
Toujours plus haut ! Comment on construit une tour de 1 kilomètre de haut ?
Montrouge (France) : Sciences & Vie Junior

La Kingdom Tower sera la première construction humaine à dépasser 1 km de haut. Comment se construit un tel monstre de béton et d’acier ? Les défis à relever sont nombreux. La tour devra résister au vent qui peut souffler très fort à haute altitude, ne pas s’affaisser sous l’effet de son poids, résister au feu, être équipée d’ascenseurs ultra-rapides… Cette nouvelle tour bénéficiera de plus d’un siècle d’innovations technologiques mises au point depuis la construction de l’Empire State Building à New-York. Il apparait cependant que les étages les plus hauts sont désertés par les résidents. Un dossier complet qui fait rêver.

Romain RAFFEGEAU, est diplômé en ingénierie informatique, réseaux et télécoms. Il travaille depuis 2000, dans le secteur de la presse, d’abord dans le domaine de l’informatique, puis musical, puis scientifique. Depuis 2011, il a rejoint la rédaction de Science et Vie Junior où il est spécialiste des sujets technologiques.

Lauréat Télévision :

Jean-Christophe Ribot
L'odyssée Rosetta
Paris (France) : Look at Sciences - Vincent Gaullier

Ce documentaire retrace l’épopée de la sonde européenne, Rosetta, et de son robot embarqué, Philae, capable d’être piloté à partir de la terre. Le but recherché est de tenter de résoudre l’un des plus grands mystères, celui de l’origine de la vie sur terre dans le système solaire. Après un voyage de plus de 12 ans, Philae est déposé à la surface de la comète pour l’analyser sous tous ses aspects : propriétés physiques, formation géographique, composition du sol…

Après de multiples péripéties, Rosetta atteindra la comète appelée Tchouri et réussira à déposer Philae sur son sol.

Ils sont désormais réunis, sur la comète, qui poursuit son chemin …

Jean-Christophe Ribot est né en 1974. Après un cursus universitaire scientifique, il intègre l’école Louis Lumière puis partage son activité professionnelle entre le métier de cadreur et de réalisateur. Il se consacre maintenant à la réalisation de films documentaires scientifiques. Il est membre de commissions pour le court et le long métrage de fiction et pour le documentaire.

Lauréat Jeunesse :

Pascale Hédelin et Benjamin Strickler
Déjoue les pièges de la science
Nantes (France) : Gulf Stream éditeur

De format « BD », cet ouvrage présente une dizaine d’illustrations en double page, de belle qualité, situées du 13ème au 20ème siècle et évoquant un événement ou un personnage célèbre tels que Gutenberg, Léonard de Vinci, l’exposition universelle ou le premier homme sur la Lune. Chaque image contient 8 « pièges » à trouver : il s’agit d’inventions qui n’existaient pas encore à l’époque considérée. La vérité est ensuite rétablie, et chaque invention, piège ou non, est expliquée brièvement et replacée dans le temps.

D’aspect très distrayant, ce livre-jeu permet de tester ses connaissances et de s’intéresser de manière très ludique à l’histoire des technologies.

Voilà 20 ans que Pascale Hédelin écrit pour la jeunesse, avec un plaisir inaltérable ! D’une part des documentaires, sur des sujets aussi divers que variés, et d’autre part des histoires. Son but : ouvrir les yeux et le coeur des jeunes lecteurs. Elle écrit pour les enfants de 2 à 14 ans, et a publié chez différents éditeurs : Milan, Bayard, Fleurus, Petite Plume de Carotte, De La Martinière, Gulf Stream…

Formé à l'illustration et la bande-dessinée à Saint Luc Bruxelles, Benjamin Strickler est illustrateur pour la presse et l'édition jeunesse depuis 2007. Il vit et travaille à Strasbourg. Il publie régulièrement dans la revue de découverte Youpi, et a illustré une vingtaine d'ouvrages documentaires et de fiction pour les Editions Milan, Gulf Stream, Larousse ou encore Talents Hauts.

Et 4 autres ont reçu les prix suivants :

  • Le Coup de cœur des Etudiants de l'Université Assane Seck de Ziguinchor : Nanorobots, voyage au coeur des tumeurs de Daniel Carrière et Pier Gagné
  • Le Coup de cœur des Médias : Le mythe de la singularité de Jean-Gabriel Ganascia
  • Le Coup de coeur de l'Académie des Technologies : Génération robots, de Natacha Scheidhauer et Séverine Assous
  • La Mention spéciale du Jury Roberval a été décernée au film d'Emmanuelle Sudre, Bâtir toujours plus haut.

Le Prix Roberval

Le prix Roberval est un concours international, ouvert dans tous les pays de la francophonie, organisé annuellement par l’université de technologie de Compiègne. Il récompense chaque année des oeuvres consacrées à l’explication de la technologie dans cinq catégories : enseignement supérieur, grand public, télévision, jeunesse et journalisme. La gestion du prix est assurée par le service des cultures scientifique, technique et industrielle dirigé par Elisabeth Brunier, déléguée générale au prix Roberval.

Le jury Roberval est composé d’universitaires, d’industriels et d’acteurs de la diffusion scientifique. Son président est Philippe Courtier, directeur de l’université de technologie de Compiègne.

Cette action bénéficie du soutien de partenaires importants qui oeuvrent pour le développement de la francophonie et la diffusion des idées scientifiques.

En savoir plus

Pour tout savoir sur le Prix Roberval, visitez le site officiel :
http://prixroberval.utc.fr