Impression    Partager :

Chef d’établissementCollégienParentEnseignantPreviewrestauration scolaireDéveloppement durable

Visite chez un producteur local

Mis en ligne le

Dans le cadre de l'approvisionnement local des restaurations scolaires des collèges de l'Oise, des chefs de restauration se sont rendus chez un maraîcher situé à Bailleul-sur-Thérain.

Une démarche d'approvisionnement local

Depuis 2016, le Conseil départemental a initié une démarche d'approvisionnement local des restaurations des collèges de l'Oise. Pour avoir plus d'informations sur cette démarche, vous pouvez consulter notre page : Repas "100% locaux, de saison et 10 gaspi".

Parmi les enjeux se trouvent le soutien à l'agriculture locale en favorisant les circuits courts dans l'approvisionnement des restaurations des collèges.

C'est dans ce contexte que se situe la visite au verger potager de Bailleul.

Le verger potager de Bailleul

Le verger potager de Baileul est une petite exploitation familiale située à Bailleul-sur-Thérain qui produits des fruits et légumes de saison : pommes (12 variétés, dont certaines sont peu connues), poires, fraises, salades (batavia, mâche, feuille de chêne), haricots, petits pois, tomates, melons, carottes, patates douces, brocolis, maïs...

Les clients peuvent venir cueillir eux-mêmes leurs fruits et légumes. Un distributeur, disponible 24 heures sur 24, est également à leur disposition.

Mieux produire pour mieux manger

Rendez-vous était donc pris ce 5 juin 2019 à 7h30 entre Marc Vandromme, responsable de l'expoitation, et des responsables de restauration scolaire du Département. Première étape de la visite : les serres.

Au fil de la progression, la discussion se noue autour du "mieux manger", une préoccupation de plus en plus revendiquée par les consommateurs. "Aujourd'hui les gens veulent plus de qualité. Mais pour mieux manger, il faut avant tout mieux produire", résume Marc.

On pourrait donc penser que celui-ci a fait le choix du bio comme mode de production. Or, ce n'est pas vraiment sa priorité : "On peut produire des légumes sains sans nécessairement faire du bio à tout prix. D'ailleurs, quelle est la plus-value du bio si les élèves mangent n'importe quoi une fois rentrés chez eux ?". Celui-ci préfère l'agriculture raisonnée : le désherbage se fait à la bineuse. "Pour les poireaux par exemple, en rebutant on retourne les herbes, donc nous n'avons pas besoin d'utiliser de produits phytosanitaires".

Le producteur est contre la vision aseptisée de l'agriculture qui a bien souvent cours de nos jours : "Chez moi les pommes ne sont pas calibrées et je choisis les variétés en fonction de leur goût et pas de leurs aspect. Je ne produis pas de pommes golden par exemple, que je trouve sans goût".

Travailler en partenariat

La visite se poursuit par l'espace frigorifique où sont conservés les fruits et légumes. "Nous avons des modules de conservation avec membrane qui fait rentrer le CO2 et sortir l'oxygène afin que le fruit respire mieux".

Marc Vandromme a comme clients des particuliers (environ deux tiers de sa clientèle) mais aussi des enseignes de la grande distribution. Très ouvert, il peut adapter sa production en fonction des besoins des enseignes. Le maître-mot dans ce cas est le dialogue : "Avec les supermarchés, on se réunit en hiver (il y a moins d'activité !). Je leur demande le type de produits dont ils ont besoin et on fixe les prix pour l'année. De cette façon je peux m'organiser. C'est ce que j'apelle la "culture programmée". On pourrait faire cela avec la restauration des collèges".

Voilà déjà une première piste de travail pour un éventuel futur partenarait entre le producteur et le Conseil départemental ? Affaire à suivre...

Franck Lepage, second de suisine au collège George Sand à Beauvais :

"C'est une aberration de faire venir des produits de loin quand on a des producteurs locaux. Le petit producteur met du coeur dans ce qu'il fait, c'est gratifiant pour nous d'acheter sa production. De plus, le contact avec un producteur local est souvent plus personnel qu'avec un grand distributeur. C'est important de les faire travailler".

Verger Potager de Bailleul
20 rue de Beauvais 60930 Bailleul-sur-Thérain
Tél. : 06 50 91 50 18
Courriel : verger.de.bailleul@remove-this.gmail.com
Site internet : www.facebook.com/vergerdebailleul