Impression    Partager :

ActualitésActualité des collègesD'AramontChef d’établissementParentEnseignantVERBERIECitoyenneté illustréeCitoyenneté

Des saynètes citoyennes

Mis en ligne le

L'expression théâtrale au service de la citoyenneté : Des élèves du collège D'Aramont à Verberie ont créé des saynètes d'après des mots de l'exposition La Citoyenneté illustrée, avec la participation de la Compagnie Oui Théâtre.

Le collège de Verberie n'est pas le seul a voir bénéficié de l'intervention : celle-ci a été présentée aux classes de 6ème des collèges Condorcet à Bresles, Fontaine-des-Prés à Senlis, Françoise Sagan à Bornel et Les Bourgognes à Chantilly.

La séance commence par une série de jeux destinés à renforcer la cohésion entre les membres du groupe : se passer une boule de feu imaginaire, exercices de respiration tout en se tenant la main, dessiner des formes géométriques dans l'espace...

William, l'animateur, explique ensuite les notions évoquées par l'exposition La Citoyenneté illustrée, qui a été installée le long des murs de la salle.

Saynètes citoyennes

Les élèves se divisent ensuite en petits groupes. Chaque groupe lit les panneaux de l’exposition puis choisit un mot afin de travailler dessus. Les mots choisis sont « parité », « respect », « tolérance »… L’exercice consiste à imaginer de courtes saynètes illustrant le mot choisi.  

Les élèves "brainstorment" ensuite pendant quelques minutes afin d'élaborer leur saynète, puis chaque groupe vient la jouer devant les autres. L'animateur intervient ensuite afin d'améliorer la mise en scène et la rendre plus efficace. Les thèmes évoqués tournent autour de la tolérance, l'intégration d'un élève étranger, d'un élève "différent"...

En savoir plus sur le dispositif La Citoyenneté illustrée :
La Citoyenneté illustrée 

Impressions

Les élèves ont bien assimilé les notions de respect et d'égalité. Pour Kelian, "cette séance m'a permis de bien comprendre ces notions très importantes. J'ai également aimé l'organisation de la séance : Dans la première partie, on apprend des choses, et dans la seconde, celles-ci sont mises en scène".

Aaron lui insiste sur l'aspect pratique de l'animation : "On se représente mieux la réalité grâce aux mises en scène. Comme ça on saura réagir si un jour on est confrontés à de telles scènes".