• Je suis chef d'établissement
  • Je suis parent
  • Je suis enseignant
  • Je suis collégien
  • Impression    Partager :

    Zéro Phyto


    1er janvier 2017 - Interdiction de l'usage des produits phytosanitaires dans les collèges de l'Oise

    Bientôt tous les collèges de l’Oise seront en démarche "Zéro phyto"

    Depuis le 1er janvier 2017, tous les établissements publics doivent arrêter d’utiliser les produits phytosanitaires sur leurs espaces extérieurs. En 2016, 55 des 66 collèges, par une démarche volontaire "0 phyto" avaient déjà arrêté. Certains ayant initi

    Pourquoi ?

    Ces produits chimiques, appelés produits « phytosanitaires » sont des polluants pour l'environnement, nocifs pour la santé humaine. Les phytosanitaires (ou pesticides), englobent les insecticides, les herbicides et les fongicides (lutte contre les champignons).

    Le 22 juillet 2015, l’Assemblée nationale adopte la loi de transition énergétique pour la croissance verte qui prévoit la mise en place de l’objectif zéro pesticide dans l’ensemble des espaces publics à compter du 1er janvier 2017  : interdiction de l’usage des produits phytosanitaires par l’État, les collectivités locales et établissements publics pour l’entretien des espaces verts, promenades, forêts, et les voiries.

    La démarche Zéro phyto c’est quoi ? 

    C’est une initiative volontaire de la collectivité pour réduire progressivement l'utilisation de produits chimiques dans l'entretien des espaces verts. Cette démarche volontaire rejoint désormais l’obligation règlementaire qui interdit aux collectivités et à leurs prestataires, l’usage de ces produits dans l’entretien des espaces publics à compter du 1er janvier 2017.

    Comment procède-t-on pour désherber ?

    En ayant recours à d'autres techniques d’entretien notamment lors du désherbage, action très consommatrice de pesticides. Priorité est donnée à la prévention de la pousse des végétaux indésirables, par le paillage de certains espaces comme les massifs et les pieds de haies.

    Ensuite, le désherbage manuel (arrachage à la main ou élimination des végétaux indésirables avec un outil manuel, de type binette), associé à un désherbage mécanique (arrachage avec une brosse métallique ou un réciprocateur).

    Les collèges peuvent également mener un désherbage thermique (destruction des mauvaises herbes par la chaleur). D'autres techniques alternatives permettent de prévenir la pousse des végétaux indésirables, notamment le paillage de certains espaces comme les massifs ou les talus. Le paillage de récupération (broyat de taille de haies, récupération de feuilles d’automne) est privilégié pour cette technique. La pose de couvre sols est également une technique pertinente, notamment dans les grands massifs, ou les talus.

    Et contre les insectes et champignons ravageurs ?

    Le collège doit utiliser des produits de bio-contrôle. C’est-à-dire des substances naturelles ou des organismes auxiliaires. Il est possible de privilégier leur présence par la mise en place d’habitats propices à une colonisation naturelle, puis à leurs développements (diversité des espaces, hôtels à insectes, plantes auxiliaires locales), plutôt que par l’achat de larves qui sont souvent des larves importées pouvant devenir des espèces exotiques envahissantes.

    Contact

    Si vous avez des remarques ou des questionnements sur la fiche, n’hésitez pas à prendre contact avec :

    Claire STORY
    claire.story[at]oise.fr
    Tél. : 03 44 10 70 60


    À lire aussi

    ActualitésActualité des collègesSAINT-JUST-EN-CHAUSSEEChef d’établissementEnseignantLouise MichelActualités des collègesDéveloppement durable