• Je suis chef d'établissement
  • Je suis parent
  • Je suis enseignant
  • Je suis collégien
  • Impression    Partager :

    Le sens critique chez l'enfant


    Programme national de sensibilisation au bon usage d'Internet

    Le divertissement, l’information, l’échange, l’autonomie, vos enfants ont bien compris les formidables opportunités offertes par Internet, qui est devenu un outil indispensable pour grandir. Mais Internet, c’est comme tout, cela s’apprend, et bien mieux en famille. Informations, conseils, textes de lois… vous trouverez dans cette page, animée en partenariat avec Internet sans crainte, le programme national de sensibilisation des jeunes aux risques et enjeux de l’Internet représentant la France au sein du projet européen Safer Internet Plus qui regroupe 26 pays de l'Union européenne, les clés indispensables pour comprendre les enjeux de l’évolution des technologies multimédia ainsi que les risques liés à l’utilisation d’Internet par les jeunes.

    La question de la semaine

    Comment aider mon enfant à développer son sens critique ?

    Riche, amusant, instructif… Internet est surtout terriblement captivant. De sorte qu'il est vraiment difficile, surtout pour un enfant, de prendre la distance nécessaire à une évaluation critique et raisonnée des contenus qu'il propose

    Informations erronées, manipulation, rumeurs, arnaques... ça peut arriver et Internet est un média tellement évolutif qu'il est impossible de prévoir aujourd'hui ce qui pourrait advenir demain en terme de nouveaux usages notamment. Réfléchir avant de cliquer ou de "gober" reste donc la meilleure arme face à ce média - et les autres. On ne saurait donc trop conseiller aux parents de discuter en famille des points de vigilance que requiert la pratique d'internet. Comment les jeunes font-ils leurs recherches d’information sur le web; ont-ils une stratégie pour choisir leurs sites, leurs mots clés ? Evaluer la fiabilité des sites est complexe : votre regard critique peut se révéler précieux. Le site de jeux gratuit qu'ils fréquentent est-il vraiment gratuit ? Certains le sont, d’autres se rétribuent en vendant les données personnelles fournies par les utilisateurs. Certains sites prônent des comportements à risque, comment les interpréter ? Avoir des centaines d’amis virtuels, qu’est-ce que cela signifie vraiment et comment les choisir ?... Se poser ces questions parmi tant d'autres, c'est déjà se mettre en posture de recul et de réflexion par rapport au média.

    Conseils clés :

    • Remettre en cause le statut même de l'internet n'est pas forcément une mauvaise idée. Internet, c'est comme la météo ou les informations au télé-journal, ça peut se tromper ou n'être pas totalement objectif...
    • Aider l’enfant à identifier et vérifier ses sources, à questionner la pertinence des informations trouvées lors d’une recherche, à se forger une opinion en croisant les informations
    • Publier avec eux : publier en ligne est parfois la meilleure manière de prendre de la distance avec les informations trouvées
    • Vérifier qu’il sait bien qui il accepte comme "ami" en ligne, et les raisons d'être du forum/ groupe qu'il souhaite rejoindre
    • Lui apprendre à sélectionner et à contrôler les informations personnelles qu'il met en ligne sur les sites, blogs, ou au sein des réseaux sociaux, notamment en y contrôlant les options de vie privée
    • L'inviter, avant de donner des informations sur un site, à se poser la question de leur utilisation… voire à lire la politique de celui-ci en matière de protection des données

    Conseils "Internet sans crainte"

    1. Internet, ça se partage : mettez l'ordinateur dans une pièce commune.
    2. Tout est sur Internet, mais tout n'est pas toujours vrai sur Internet. Aiguisez votre esprit critique.
    3. Avant d'acheter un jeu vidéo à votre enfant, pensez à le tester et à consulter les PEGI.
    4. Internet est tellement captivant qu'il est essentiel d'apprendre à gérer son temps.
    5. En cas d'image choquante, éteindre l'écran et en parler à un adulte.
    6. Attention à ses données personnelles. On ne donne jamais son nom, adresse ou n° de téléphone.

    À lire aussi

    Chef d’établissementCollégienParentEnseignantNumérithèqueLe numérique en pratiqueCollège numérique

    Chef d’établissementCollégienEnseignantLe numérique en pratiqueCollège numérique