• Je suis chef d'établissement
  • Je suis parent
  • Je suis enseignant
  • Je suis collégien
  • Impression    Partager :

    Les jeux violents


    Programme national de sensibilisation au bon usage d'Internet

    Le divertissement, l’information, l’échange, l’autonomie, vos enfants ont bien compris les formidables opportunités offertes par Internet, qui est devenu un outil indispensable pour grandir. Mais Internet, c’est comme tout, cela s’apprend, et bien mieux en famille. Informations, conseils, textes de lois… vous trouverez dans cette page, animée en partenariat avec Internet sans crainte, le programme national de sensibilisation des jeunes aux risques et enjeux de l’Internet représentant la France au sein du projet européen Safer Internet Plus qui regroupe 26 pays de l'Union européenne, les clés indispensables pour comprendre les enjeux de l’évolution des technologies multimédia ainsi que les risques liés à l’utilisation d’Internet par les jeunes.

    La question de la semaine

    Que faire s'il joue à des jeux violents ?

    Certains enfants peuvent être attirés par des jeux violents ou qui font peur… les émotions fortes et l'interdit sont toujours tentants !

    Le phénomène n'est pas nouveau, qui correspond à ce que l'on a pu constater avec la télévision et la littérature. Il n'empêche. Même si un enfant perçoit parfaitement la différence entre le réel et le virtuel, qu’il a bien conscience qu’il est en train de jouer et non de tuer, la violence d’un jeu , parfois inhérente au style même du jeu (combat, tir à la première personne…), est rarement gratuite. L'attirance de jeunes pour ce type de jeu demande donc une mise en question du "pourquoi" au sein de la famille, et sa prise en compte dans l'éducation du jeune.

    Le PEGI est , face à cette problématique, un guide précieux à la fois pour évaluer la violence d’un jeul et pour valider et crédibiliser la décision du parent qui guide l’enfant dans ces choix et a plus de légitimité dans la mise en place d'interdits appuyés par des labels officiels.

    Si le jeune insiste et argue de l'ineptie de la classification, la meilleure solution reste de regarder le jeu, de l’essayer avec celui-ci, afin de juger sur les faits de sa teneur et des mesures à prendre en fonction de ses propres critères d’éducation eti de la sensibilité et la maturité de son enfant.

    Conseils clés

    • Pour qu’il ne joue pas à des jeux trop violents ou qui ne sont pas de son âge :
    • Surveiller et guider les choix des jeux des enfants notamment en fonction du PEGI (système paneuropéen d'évaluation par ordre d'âge des jeux électroniques et vidéo) mais aussi des critères indiqués sur les jeux par ces icônes. Age – caractère violent – grossièreté – peur- sexe – drogues – discrimination – jeux de hasard
    • Installer le contrôle parental sur l’ordinateur ou l’activer sur la console de jeux (Xbox 360, PS3, PSP...). Ces consoles sont toutes équipées d’un contrôle parental permettant de bloquer l’accès aux jeux en fonction de la classification du PEGI.
    • S’intéresser aux jeux auxquels il joue et en discuter avec lui

    Conseils "Internet sans crainte"

    1. Internet, ça se partage : mettez l'ordinateur dans une pièce commune.
    2. Tout est sur Internet, mais tout n'est pas toujours vrai sur Internet. Aiguisez votre esprit critique.
    3. Avant d'acheter un jeu vidéo à votre enfant, pensez à le tester et à consulter les PEGI.
    4. Internet est tellement captivant qu'il est essentiel d'apprendre à gérer son temps.
    5. En cas d'image choquante, éteindre l'écran et en parler à un adulte.
    6. Attention à ses données personnelles. On ne donne jamais son nom, adresse ou n° de téléphone.

    À lire aussi

    Chef d’établissementCollégienParentEnseignantNumérithèqueLe numérique en pratiqueCollège numérique

    Chef d’établissementCollégienEnseignantLe numérique en pratiqueCollège numérique