Impression    Partager :

MAIGNELAY-MONTIGNYChef d’établissementCollégienParentEnseignantM. & G. Blinrestauration scolaireGaspillage alimentaire

La Brigade anti-gaspi à la rescousse !

Mis en ligne le

On peut très bien faire passer un message sérieux avec humour et entrain. C'est ce qu'a montré à merveille la Compagnie Paname Pilotis le 5 avril 2018 au collège de Maignelay-Montigny lors d'une conférence-spectacle sur le gaspillage alimentaire.

Approvisionnement local et consommation responsable

Depuis 2016, le Conseil départemental de l'Oise, en partenariat avec la Chambre d'agriculture et la Direction des services départementaux de l'Education nationale, s'est engagé dans une démarche d'approvisionnement local des restaurations scolaires des collèges, dans une logique de développement durable et d'une consommation responsable, tout en favorisant l'éducation éco-citoyenne des collégiens.

Afin de développer cette démarche, une expérimentation est mise en place sur 17 collèges pilotes durant 2 années scolaires, dans le but de tester différents type d’intervention, d’accompagnement, dans une perspective, à terme, d’élargir la démarche à l’ensemble des collèges publics du département. Il s’agit en s’appuyant sur une action phare de «repas locaux, de saison et 0 gaspillage», d’accompagner les collèges, de sensibiliser les élèves et de mobiliser un réseau d’acteurs (chefs de cuisine, producteurs et transformateurs locaux, etc.).

Pour cette année scolaire, des interventions sont donc organisées dans les collèges afin de sensibiliser les élèves au gaspillage alimentaire.

C'est dans ce cadre que prend place l'intervention de la "brigade anti-gaspi".

Un constat alarmant

Le gaspillage alimentaire commence en effet dès la production avec la récolte sélective. Les légumes n’ayant pas le bon calibre sont impitoyablement écartés, et finissent par être jetés.

La pêche gaspille également énormément : 7 millions de tonnes de poisson sont rejetées par an. Pire, on estime que seulement 40% de ces poissons survivent.

Au niveau mondial, on estime qu'un tiers des richesses produites partent à la poubelle.

Alors, que faire ?

Heureusement, la brigade anti-gaspi est là ! 4 drôles de personnages, habillés façon contrôleurs dans les transports en commun, vont pendant près d'une heure et demie donner une drôle de conférence, faite de chansons, de rap, de danse, et surtout d'une bonne dose d'humour.

Les 4 trublions passent en revue les différentes problématiques liées au gaspillage alimentaire : le gaspillage lié à la production, à la distribution, mais aussi le rôle du consommateur, qui peut, par des gestes simples répétés quotidiennement, réduire ce gaspillage. On peut par exemple acheter des quantités mieux adaptées à notre consommation, respecter la chaîne du froid, mieux ranger son réfrigérateur, congeler les aliments, accomoder les restes, prendre de moins grosses portions, emporter les restes quand on est au restaurant…

Le spectacle est bien rôdé, car il est joué depuis maintenant 4 ans, comme nous l'expliquent Cédric Revollon et Anaël Guez, les deux responsables de la compagnie : "Nous avons joué ce spectacle un peu partout en France, aussi bien dans des écoles primaires que dans des lycées, aux Journées du Patrimoine... D'aileurs, nous sommes régulièrement en contact avec les établissements dans lesquels nous sommes passés, qui nous informent des changements qu'ils ont pu opérer dans leur gestion du gaspillage alimentaire".

"Le ton est humoristique, les personnages sont clownesques, afin de dédramatiser le propos et obtenir une plus grande adhésion des élèves. Les faire participer est primordial pour nous". Le spectacle est ponctué de descentes des comédiens dans le public ou d'invitation à monter sur la scène, afin d'associer les élèves à cette conférence pas comme les autres.

Le ton se fait soudain plus grave vers la fin de l'intervention, avec la projection d'un petit film qui permet d'ouvrir le débat non seulement sur le gaspillage alimentaire mais aussi sur les inégalités entre riches et pauvres.

La brigade débarque à la cantine !

Mais l'intervention de la brigade anti-gaspi ne s'arrête pas à cette conférence-spectacle : armée de mégaphones, la brigade s'invite à la restauration du collège et interpelle les élèves pour une « vérification des assiettes ». A ceux qui ne la finissent pas sont prodigués des conseils, comme par exemple prendre des portions plus petites. Ceux qui laissent une assiette vide sont récompensés d'une petite chanson : « Ton assiette est vide, nous te disons merci. En mangeant les pâtes, tu respectes l'agriculteur. En mangeant des fruits, tu respectes le primeur. Merci merci merci, la brigade anti-gaspi te remercie ».

Les élèves sont bien souvent médusés d'une telle intrusion et baissent la tête sur leur plateau ! Mais les professeurs ne sont pas en reste et ont eux aussi droit à une vérification de leur assiette !

Professeurs et élèves se souviendront longtemps de ce happening. Un moyen efficace et drôle de faire prendre conscience de la nécessité d'une consommation responsable, au sein de la restauration scolaire mais aussi chez soi...

Le site internet de la Compagnie Paname Pilotis :