Impression    Partager :

CREILChef d’établissementCollégienParentEnseignantGabriel HavezEducation aux médias

Les collégiens du collège Gabriel Havez à Creil sur France Info

Mis en ligne le

A l’occasion de la semaine de la presse et des médias dans l’école, France Info est venu le 15 mars 2018 au collège Gabriel Havez à Creil pour réaliser son émission France Info Junior. Péo60 était là et vous raconte tout.

Dès 8h30 Régis PICART, rédacteur en chef, et une équipe de producteurs et techniciens de Radio France s’installent dans la salle audio du collège. L’objectif : mettre en place un studio d’enregistrement professionnel pour 11h30. Ils sont rapidement rejoints par Céline ASSELOT, journaliste et animatrice de l’émission France Info Junior, Estelle FAURE, journaliste pour France Info Junior et Julien MOC, rédacteur en chef sur France Info.

La radio au collège

Après leur visite de Radio France en février (voir article La "classe" média au collège Gabriel Havez), c’est cette fois France Info qui est au collège. Il y aura non pas une mais cinq émissions enregistrées pour une diffusion chaque jour de la semaine de la presse et des médias du 19 au 23 mars.

Une fois le studio installé, les élèves de la classe média arrivent. Tiffany, Medhi, Kerim, Yasmine, Nafissa prennent place autour de la table des animateurs. Il reste deux places à chaque extrémité de la table: l’une est celle de Céline ASSELOT, animatrice de l’émission et l’autre est celle de l’invité.

L’équipe d’animation et le rédacteur en chef Julien MOC s’isolent quelques instants dans le CDI pour faire le point. Accompagnés d’Estelle FAURE, les professionnels expliquent les ficelles du métier au plus jeunes. Ils ont un talent certain pour faire tomber la pression, donner confiance aux élèves et les concentrer sur la mission qui les attend. L’enregistrement en faux direct (l’émission se fait en une seule prise, les plus grosses erreurs seront coupées au montage) permet de dédramatiser et la préparation du lancement rassure.

Jean-Michel Aphatie, intervieweur sans concessions

Le premier à être interviewé par les collégiens avait, le matin même, en face de lui le porte-parole du gouvernement. Il questionne sans concession les plus grands responsables politiques depuis 1988, a travaillé pour les journaux, radios, chaînes télévisées les plus connus. La pression est forte lorsqu’on doit rencontrer Jean-Michel APHATIE.

A 11h00, l’invité arrive et c’est parti pour le premier enregistrement. Les échanges vont bon train sur le métier de journaliste politique lorsque tout à coup M. APHATIE surprend les collégiens lorsqu’il indique n'être pas allé au collège et exercé différents métiers lorsqu’il avait leur âge. Il évoque ensuite son parcours qui a complètement changé, lorsqu’à 24 ans il décide d’entrer à l’université pour obtenir une maîtrise de droit et devenir le journaliste que l’on connaît.

Antoine Krempf, le vrai du faux

C’est ensuite la 5e4, qui prend le relais pour interviewer Antoine KREMPF. Animateur de l’émission « Le vrai du faux », le journaliste donne des astuces aux collégiens pour débusquer les fake news (informations fausses, truquées) et autre hoax (fausse information qui a tout d’une vraie, canular).

La rencontre avait été préparée en amont avec les professeurs Delphine DECHANCE et Xavier LANGLET.

Tout bon journaliste en herbe doit en effet connaître son sujet mais aussi son invité. Ainsi le CV d’Antoine KREMPF avait été étudié et une émission spécifique « Un réseau sans rumeur » a été préparé pour Canal Havez. Afin de préparer cette dernière, les techniques de fact checking (vérification de l’information) avaient été abordées en classe : avoir l’esprit critique mais aussi une certaine ingéniosité permet de démêler le vrai du faux.

Benjamin Illy, reporter tout-terrain

Il a rencontré le club radio (voir l’article Canal Havez la radio qui met à l’aise) durant la pause déjeuner et voici l’intervieweur interviewé ! Benjamin ILLY, grand reporter pour France Info, se prête aux questions des jeunes élèves. Il décrit son métier qui lui fait parcourir le globe. En Corée du sud avec les transfuges du nord, à Paris avec une fan du chanteur lors des obsèques de Johnny ou dans une manifestation où il avoue avoir mis un casque pour se protéger. Il parle franchement des difficultés rencontrées et rappelle la nécessité de vérifier ses sources. Il évoque aussi le respect de la personne rencontrée. Celui-ci est primordial pour établir un climat de confiance et obtenir des informations les plus fiables possible.

Julien Moc et Céline Asselot

Se sont enfin Julien MOC puis Céline ASSELOT qui sont à la place de l’invité. Le premier a présenté l’organisation du travail dans une rédaction de radio et la seconde a été interrogée sur son émission et la façon dont elle la construit.

Après une journée comme celle-ci, parions que nous retrouverons un jour sur les ondes un ancien élève du collège Gabriel Havez !