Impression    Partager :

COMPIEGNEChef d’établissementCollégienParentEnseignantAndré MalrauxNumérithèque

Malraux Vox: une webradio au collège André Malraux

Mis en ligne le

Le kit webradio de la numérithèque de l'Oise a permis de concrétiser un projet de webradio au collège André Malraux à Compiègne.

Les origines de Malraux Vox

Céline Fernandez, professeure en classe Segpa, nous détaille les origines du projet : "J'ai tout d'abord suivi la formation mise en place par Christine Dobrowolski, qui a monté une webradio au collège Saint-Exupéry à Chaumont-en-Vexin. Je sentais les élèves très motivés par le principe de la webradio, alors nous avons décidé, avec ma collègue documentaliste de l'époque, de monter un club radio avec des élèves volontaires de tous les niveaux. Ce club fonctionne tous les lundis de 12h30 à 13h30.

En parallèle, nous avons participé au dispositif La citoyenneté illustrée, avec ma collègue Mme Comps, enseignante documentaliste, en réalisant un webmagazine sur le thème de la liberté d'expression. La webradio est un peu le prolongement de ce projet. C'est ce qui nous a donné la matière de l'émission que nous avons créée pour la webradio, une émission philosophique intitulée L'arc-en-ciel des pensées". La webradio est aujourd'hui encadrée par Céline Fernandez et Mme Dardier, professeure-documentaliste au collège.

Les élèves se sont également imprégné de ce média en effectuant plusieurs rencontres : au mois de mars, ils sont allés rendre visite au lycée horticole de Ribécourt, qui a monté sa propre radio, Clem Radio. La même journée, ils se sont rendus à Noyon, dans les locaux de la radio locale Noy'On Air. Ils ont enregistré une émission composée de petites chroniques. L'émission a été diffusée le 5 juin. A cette occasion, ils ont organisé une écoute de l'émission au collège, en invitant les parents. Un duplex a même eu lieu, entre le collège et la radio. M. Dormoy (Directeur Segpa), M. Lepy (Principal adjoint) et Mme Desira (Principale), ont répondu aux questions de Noy'On Air.

Et ainsi naquit Malraux Vox...

Le nom Malraux Vox a été choisi par les élèves. Les sujets à traiter sont décidés en réunion de presse tous les lundis. Lorsque le collège organise des événements particuliers, les élèves sont bien sûr sur le terrain afin de faire un reportage pour la radio.

Et ils sont ravis par l'expérience : "Au début, on a un peu le trac, mais à force, on finit par bien s'amuser, et même se faire des blagues au micro. Finalement, c'est un peu comme quand on joue à des jeux en ligne et qu'on parle aux adversaires", témoigne Peter. "J'aime parler de ce que j'aime, m'exprimer. Au début, j'étais vraiment stressé, mais à force de faire des émissions, je me sens de plus en plus à l'aise", ajoute Ayman.

Les maternelles font de la radio !

Parallèlement, un projet a été monté avec la classe de maternelle grande section de l'école Philéas Lebesgue de Compiègne, en collaboration avec leur professeure Caroline Dufournet ainsi que la coordinatrice REP+ Christelle Pissy, et la classe de 6ème Segpa de Céline Fernandez. Le but de cette collaboration est de développer l'usage de la webradio dans tout le réseau REP : "L'idéal serait de disposer d'un studio permanent au collège qui nous permettrait d'accueillir les élèves du réseau", précise Céline Fernandez.

Une émission a été créée, La petite librairie (en référence à l'émission littéraire de France 5 La grande librairie). Pour préparer l'émission, les élèves de maternelle sont venus au collège et les collégiens leur ont lu des albums. Ces derniers se sont également déplacés à l'école. Les deux enseignantes ont échangé quelques mails afin de préparer les plateaux.

L'émission a été enregistrée en une seule fois, dans la matinée du 20 juin. Pas facile d'enregistrer 5 plateaux en 2 heures ! Heureusement, les professeures sont là pour encourager les apprentis animateurs. Les maternelles en particulier sont assez impressionnées par l'exercice : "Ce n'est pas facile de parler dans le micro" nous avoue Almany. "Ce n'est pas facile car il y a beaucoup de bruit autour de nous", ajoutent Emisé et Muhammed.

Et puis une erreur technique peut surgir à l'improviste, comme oublier d'enregistrer un plateau par exemple. Pas grave, on recommence, dans la joie et la bonne humeur !

Péo60 a assisté à l'enregistrement de l'émission, dont vous pouvez retrouver quelques extraits dans le montage vidéo ci-dessous.

Et ce n'est qu'un début !

Bien sûr, le club radio va continuer l'année prochaine. Céline Fernandez a même prévu d'organiser pour ses collègues des formations au logiciel Audacity, utilisé pour faire le montage des émissions. L'émission L'arc en ciel des pensées va devenir un CDDC, monté en partenariat avec le Parc Jean-Jacques Rousseau. Dix ateliers philo radiodiffusés seront réalisés. D'autres ateliers philo sont prévus en partenariat avec les maternelles de l'école Philéas Lebesgue, mais aussi avec l'EHPAD Fournier-Sarlovèze à Compiègne (atelier intergénérationnel).

Une collaboration est également envisagée avec Radio Graphite, la radio de l'UTC de Compiègne. Une émission sera enregistrée là-bas dans leurs locaux. Les élèves referont une sortie à Noy'On Air et Céline Fernandez est en contact avec une journaliste de France Info Junior afin que la radio se déplace au collège pour réaliser des chroniques.

"André Mlaraux" devrait donc de plus en plus rimer avec "webradio" dans les années qui viennent !