Impression    Partager :

NOYONChef d’établissementParentEnseignantPaul EluardCollège numérique

Un nouvel espace langues au collège Paul Eluard

Mis en ligne le

L'espace langues du collège Paul Eluard à Noyon a été modernisé afin d'être plus fonctionnel et plus en adéquation avec les pratiques pédagogiques modernes.

Un espace plus fonctionnel

Il existait déjà un espace langues au collège, créé en 2009-2010. Mais celui-ci n'était pas très fonctionnel et peu adapté aux nouvelles pratiques d'enseignement des langues. Une réflexion a donc été menée depuis 3 ans afin d'imaginer une nouvelle implantation, sur le modèle de ce qui avait été fait au collège de Guiscard. D'autre part, le matériel informatique devait être renouvelé. C'était donc l'occasion de faire d'une pierre deux coups.

Le mobilier a été changé, ainsi que la disposition des postes informatiques : ceux-ci étaient auparavant alignés le long d'un mur, ce qui faisait perdre de la place, le mur en face n'étant pas utilisé. Une implantation en îlots a donc été imaginée, ce qui permet d'installer plus de postes. "L'espace pouvait auparavant n'accueillir qu'une demi-classe. Désormais, une classe entière peut en profiter", nous détaille M. Louvet, Principal de l'établissement.

26 ordinateurs élèves ainsi qu'un ordinateur pour le professeur ont ainsi été installés. Les élèves peuvent s'isoler des autres afin de se concentrer sur leur leçon. "Nous allons pouvoir profiter pleinement de la valise de baladodiffusion acquise l'année dernière après avoir testé ce matériel dans le cadre de la numérithèque", ajoute M. Louvet. Cette implantation permet également une meilleure gestion des groupes.

En plus de ces îlots, un espace "classique" avec des tables et des chaises, a également été installé. Le professeur dispose de son propre bureau, avec un TBI.

Une semaine de travaux

Stéphane Ruer, responsable de l'Equipe Technique Mobile des Collèges Est, nous détaille le déroulement des travaux : "Ceux-ci ont duré 1 semaine, du 22 au 29 juin 2018. La difficulté a été de se coordonner avec la livraison du mobilier :  le montage était en effet prévu le 29 juin par le fournisseur. L'autre difficulté a été de ne pas trop gêner les élèves, qui étaient en plein brevet des collèges".

Le chantier a mobilisé 4 personnes : un électricien, deux peintres et un plombier. "En 2010, nous avions aménagé ces combles en faisant l'isolation et en plaçant des plaques de placoplâtre", précise Stéphane Ruer. Le "gros oeuvre" était donc déjà fait.

Le gros du travail a consisté à créer des "marguerites" afin d'y placer les ordinateurs. Au centre de chacune d'entre elles ont été installées des colonnes afin d'y faire passer les câbles des prises électriques et des prises réseau. Chaque marguerite dispose également d'un disjoncteur. Des microsenses (là où sont installées les prises réseau) étaient déjà installés dans la salle. Il a fallu les déplacer pour les placer dans les colonnes (2 par colonne). La contrainte dans l'aménagement des espaces de travail était de respecter la distance minimum de 90 cm entre chaque marguerite afin de pouvoir circuler facilement.