Formation création de massif de vivaces indigènes de l'Oise


Lors de la formation « gestion différenciée des espaces verts », les agents en charge des espaces verts dans les collèges ont découvert qu’une gestion différenciée consiste en une attention différente suivant les usages des espaces.

Ainsi, dans les zones d’accueil  et/ou de circulation il est intéressant de travailler un massif fleurit, coloré... d’autant que de nombreuses études scientifiques l'ont confirmé : la simple vision de végétaux ravive l'énergie positive et permet de contrer les effets du stress.

14 agents de 12 collèges de l’Oise ont donc suivi cette formation qui s’est déroulé en 2 étapes : 2 jours théoriques en septembre, 1 jour d’atelier en novembre.

Objectifs de la formation

Les objectifs de la formation dans le cahier des charges :

  • Appréhender tous les concepts liés à la création et à l’entretien des parterres : la vie des sols, les espèces indigènes, les modes de croissances et d’occupation d’espaces, les périodes de floraison, les règles de composition et de multiplication, le rôle du compost, le rôle du paillage ;
  • Mettre en application les savoirs acquis par la création d’un parterre fleurit.

Au lancement de la formation les agents précisent leurs attentes vis-à-vis de la formation :

  • Continuer le parcours de formations amorcé – riche en enseignements ;
  • Découvrir des techniques de bouturages, de plantations ;
  • Découvrir des plants qui limiteront le temps de désherbage dans certains massifs ;
  • Disposer d’idées / d’astuces pour réussir à embellir le collège – malgré des contraintes financières / d’effectif / de typologie de site ;
  • Pouvoir utiliser mon compost sur site ;
  • Savoir associer les enfants dans les projets ;
  • Se donner des coups de main entre collègues de différents établissements ;
  • Amorcer une réflexion d’échange de fleurs entre collèges.

De la théorie à la pratique

Après avoir découvert la vie des sols et avoir fait leur choix de 23 plants permettant de réaliser une composition sur plusieurs étages et à différents moments de l’année, les agents se sont retrouvés un mois après, en novembre. Les fleurs livrées par la pépinière et le broyat livré par le CRD de Saint Just en Chaussée les attendent pour l’atelier.

Album Photos : cliquez sur une photo pour l'agrandir et afficher la légende

Une formation construite en partenariat

Olivier Cardon, botaniste, responsable du jardin des plantes aromatiques à Samara, formateur pour le CNFPT. En relation avec le Conservatoire Botanique de Bailleul, il s’emploie à faire connaître les espèces de vivaces indigènes de Picardie. Un grand merci à lui qui a offert au collège un cornouiller, des petites ardoises permettant des d’identifier les espèces et des abris à insectes.

Un grand merci au collège Louise Michel à Saint Just en Chaussée qui a mobilisé le budget nécessaire à l’achat des plantes et qui avait le compost produit sur site utilisable dans le massif.

Un grand merci aux agents du CRD de Saint Just en Chaussée qui a livré du broyat nécessaire au paillage du massif, entre les plantes.

S'inscrire à une prochaine session

Pour le moment, la formation n’est pas reprogrammée, mais si  vous souhaiteriez que celle-ci soit reconduite, envoyer un message à Claire.story@remove-this.oise.fr . Nous en étudierons la possibilité au regard des personnes intéressées.


À lire aussi

ActualitésActualité des collègesSAINT-JUST-EN-CHAUSSEEChef d’établissementEnseignantLouise MichelActualités des collègesDéveloppement durable