• Je suis chef d'établissement
  • Je suis parent
  • Je suis enseignant
  • Je suis collégien
  • Impression    Partager :

    Glossaire robotique


    Arduino : plateforme à micro-contrôleur libre avec une interface de programmation simplifiée. Il interprète (en fonction du code) des informations (issues de capteurs) et pilote des composants (moteurs, actionneurs,...). arduino.cc  

    Atelier (WorkShop) : un atelier est une session de travail non figée au cours de laquelle les participants sont invités à partager, élaborer des projets, tester des projets innovants, développer de nouvelles idées… sous un format participatif et interactif.  

    Atelier de lancement (BootCamp) : dans la culture de l'électronique libre, un atelier de lancement (bootcamp) est un événement au cours duquel les personnes qui le souhaitent sont invitées à participer à la fabrication des machines-outils, l'imprimante 3D par exemple.  

    Bidouille / Bricolage (Hack) : détournement de fonction(s) et/ou voyage dans le mécanisme d’un objet, d’un programme, d’un lieu, d’une structure…). La traduction en « bidouille » n’est pas la plus pertinente, le mot étant connoté négativement, dans le sens « pas sérieux », d’autres traductions seraient possibles.  

    Bidouillabilité (Hackability) : perméabilité plus ou moins grande d'un objet, d'une structure à la modification, l'amélioration, le détournement de fonction (par exemple par la simplicité de démontage, la structure interne, l'utilisation de systèmes de fermeture standards, etc.).

    Bricodage (Hacking) : bricolage numérique dans lequel intervient une part de code informatique.

    Bricodeur (Hacker) : francisation du terme bien connu de hacker que l'on traduit souvent à tort par pirate, terme à connotation péjorative. Le bricodeur est celui qui va essayer d'aller bricoler le code, pour l'améliorer, détourner des usages, etc.

    Bug (rapport de) : un bug est le terme donné à une erreur trouvée dans un programme informatique ou un logiciel. Le rapport de bug consiste pour l'utilisateur ou le testeur à mentionner ses erreurs auprès des équipes de développement. Le rapport de bugs est fortement institué dans les équipes de développement de logiciel libre car il constitue une formalisation des relations entre les utilisateurs et les programmeurs sur ce cas particulier et permet à la fois un meilleur suivi et une remontée d'information de la base.  

    CNC (Computer Numerical Control) : centre d'usinage à commande numérique, désigne les machines pilotées par un ordinateur, dans un FabLab, abréviation utilisée pour les fraiseuses à commande numérique.

    Cobotique : désigne une branche de la technologie qui se situe à l'interface d'intervention humaine, de la biomécanique, de la robotique et de la cognitique. Elle est constituée par l'interaction entre un être humain et un robot programmé pour l'assister dans ses tâches. Elle permet notamment aux salariés d'une entreprise de réaliser des tâches qu'ils ne seraient pas physiquement capables d'effectuer seuls (c'est notamment le cas de la manipulation des grosses pièces ou de colis pouvant peser 200 kg).
    De plus, la cobotique réduit sensiblement les risques d'accident du travail et elle permet d'importants gains de productivité.

    Code source libre (Open Source) : s'applique aux logiciels dont la licence permet la libre redistribution, l'accès au code source et aux travaux dérivés.

    Cyborg : être humain - ou à la rigueur un autre être vivant intelligent, en science-fiction - qui a reçu des greffes de parties mécaniques.  

    DIY, DIWO : courants de pensée, mouvements signifiants Do It Yourself (fais le toi-même) et Do It With Others (fais-le avec les autres). 

    Do-ocratie : principe de gouvernance qui donne l'avantage à l'action : dans ce système, ce n'est pas le meilleur orateur qui a le pouvoir, mais celui qui fait (le mieux, ou en tout cas en premier). L'objectif est d'encourager la prise d'initiative, et le concret plutôt que la pure discussion. 

    Electronique libre : l'électronique libre est le nom que l'on donne au mouvement consistant à innover et fabriquer des objets à partir de technologies (logiciels, langages informatiques) et de matériel libre, développé selon les principes de la culture libre. Le code source et les processus de développement sont reversés à la communauté, afin que chacun puisse se l'approprier, le reproduire et/ou l'améliorer.

    FabLab : Fabrication Laboratory ou Laboratoire de Fabrication. Ce modèle d'atelier a été formalisé par Neil Gershenfeld, professeur au « center of bits and atoms » du MIT (Institut de Technologie du Massachussetts) en 2001. Sa volonté était de créer un réseau d'ateliers accessibles au plus grand nombre, dans lequel on pouvait « fabriquer à peu près n'importe quoi ». Les fablabs adhèrent à une charte commune et un réseau informel les relie au niveau mondial. Un fablab est un laboratoire de fabrication, un atelier ouvert de fabrication d’objet, où sont mis à disposition les moyens de prototyper et tester des projets de fabrication d’objets.  

    Hacker : individu curieux, qui cherche à comprendre pour éventuellement détourner la technologie et l'utiliser de façon créative, originale. A ne pas confondre avec le terme cracker, qui pour le coup correspond mieux à l'image traditionnelle dans la société associée à hacker.

    Hackerspace, Hacklab : laboratoires ou espaces communautaires et/ou associatifs dédiés à la manipulation, modification et production d'objets technologiques.

    Hacktivisme : contraction des termes Hacker et activisme, l'hacktivisme conçoit l'engagement des savoir-faire techniques comme geste politique, dans le but d'impacter la société ou de la faire évoluer. http://fr.wikipedia.org/wiki/Hacktivisme

    Imprimante 3D : machine permettant l’impression tridimensionnelle (en 3D) à partir d’un fichier informatique représentant l’objet à réaliser. L’imprimante découpe l’objet en tranche et le reproduit en déposant et solidifiant de la matière couche par couche, jusqu’à « élever » la pièce terminée. Cette technique permet le prototype rapide d’objet en plastique ou en cire, sans avoir recours à des processus industriels.  

    Innovation ouverte (Open Innovation) : mode d'innovation basé sur le partage, la collaboration et la sérendipité (voir définition ci-dessous).

    Libérathon : mot-valise associant liber- (origine des mots «livre» et «libre») et -athon (de «marathon») désignant la méthodologie développée par le site Floss Manuals francophone pour écrire un livre collaboratif en un temps restreint.

    Mainframe : principe d'architecture informatique où un ordinateur puissant centralise les données et les traitements d'un système d'information.

    Maker : proche du hacker, sans la réputation sulfureuse, le maker est celui qui construit, qui bidouille.  

    Makerbot : compagnie commercialisant des imprimantes 3D.

    Makerspace : similaire au hackerspace, mais centré sur les makers.

    Matériel libre (Open Hardware) : matériel contenant l'électronique développé selon les principes de la culture libre.

    Medialab : laboratoire orienté vers les (nouveaux) usages des media.

    Module (Shield) : un module est une plaque destinée à regrouper des composants électroniques. En électronique libre, les modules peuvent venir se brancher sur la plaque Arduino (par exemple), afin d'y ajouter des nouvelles fonctionnalités (capteurs, etc.).

    Module dédié (Breakout) : les modules dédiés sont des composants élctroniques dédiés à un (ou plusieurs) usages, tel que des capteurs Bluetooth, infrarouge, de température, de son, etc. Ces modules sont vendus "prêts à l'emploi", il suffit ensuite de leur fixer des pattes pour les connecter à une plaque de prototypage, avec ou sans soudure, ou à un module (shield).

    Open source (hardware) :  création ou Logiciel dont le code ou les plans de fabrications sont ouverts à la consultation et à l'utilisation à titre privé. Dans le monde du logiciel, l'open source n'est pas nécessairement libre, par contre la fondation pour l'open source hardware (le matériel open source) stipule que les projets open source hardware doivent être libres. http://linuxfr.org/users/j_kerviel/journaux/libre-vs-open-source-faisons-le-point http://www.oshwa.org/definition/french/  

    Phreaking : pratique du hack (c'est-à-dire du détournement) dans le domaine de la téléphonie (Phone hacking). Pratique principalement historique, même si certains groupes s'intéressent encore aujourd'hui à cette thématique.

    Plaque de prototypage (protoboard) : les plaques de prototypage sont des outils permettant de créer des circuits électroniques en phase de création de projet. On trouve de nombreux modèles sur le marché, portant de nombreux noms. On peut néanmoins les classer en deux grandes catégories :

    • Platine Labdec - sans soudures (breadboard/protoboard/plugboard) : module prenant la forme d'un circuit câblé dans un format utilisable pour le prototypage sans soudure. Les plaques de protoypage permettent à la manière des Lego de «construire avec les mains» un objet électronique, le tester pas à pas avant de lui donner sa forme définitive, en soudant réellement les éléments.
    • Plaque de prototypage avec soudures (perfboard) : plaque pré-perforée à intervalles réguliers suivant une grille, permettant le prototypage rapide en soudant ou en « wrappant » (voir définition de wrapping ci-dessous) les composants léectroniques. L'arrière de la plaque, maillé d'une pellicule de cuivre, est destiné à « accueillir » la soudure, il suffit ensuite de gratter le cuivre là où l'on souhaite que la connexion ne passe pas.

    Reprap : imprimante 3D autoréplicante couramment fabriquée dans les FabLabs. Consultez le site Reprap.org.

    Robot : voir Qu'est-ce qu'un robot ?

    Robotique : la robotique est une science qui étudie et met en oeuvre la fabrication de robots ou de systèmes électro-mécaniques.

    Sérendipité : concept utilisé à l'origine dans la culture scientifique, souvent cité dans la culture Internet, la sérendipité consiste à réaliser des découvertes inattendues grâce au hasard, au cours de recherches initialement dirigées vers un autre objet que celui de cette découverte.

    Sourcer : identifier un ou plusieurs fournisseurs pour différentes choses : composants, pièces détachées, mais également services (de conception, de fabrication...).

    Start-up hardware : entreprise de type jeune pousse, ayant un rapport spécifique au matériel (par opposition ou plutôt en comparaison à une start-up classique, concentrée sur le logiciel seul). Peut se concentrer sur des aspects purement de service, mais toujours liés au domaine du matériel.

    Open-washing : terme construit de la même manière que green-washing : pratique qui consiste à récupérer les valeurs (et l'image positive qui en résulte) du mouvement du libre, sans pour autant pratiquer ni même partager ces valeurs.

    Transhumanisme : mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains notamment en ce qui concerne certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement.

    Travaux en cours (Work In Progress) : l'inscription travaux en cours signifie qu'une action ou un travail est en cours, est en phase de développement, non terminé.

    Wrapping : technique consistant consistant à remplacer les soudures par des fils enroulés sur les broches des composants. Cette technique à l’avantage d’être plus facile à faire et défaire, utile en phase de création de prototypes.  

    Sources :