• Je suis chef d'établissement
  • Je suis parent
  • Je suis enseignant
  • Je suis collégien
  • Impression    Partager :

    La Seconde Guerre Mondiale : "1940-1944 Témoignages et vies"


    Les lieux de mémoire

    Beauvais : Visite du cimetière allemand

    Le cimetière militaire allemand de Beauvais fut aménagé en été 1942 par le service des sépultures de l'Armée allemande, qui entreprit d'y regrouper des soldats morts durant les expéditions militaires de 1940 en France, et plus particulièrement dans l'Oise, la Somme et la basse Seine.

    Nécropole de Cambronne-lès-Ribécourt

    Créée en 1950, la nécropole nationale de Cambronne-les-Ribécourt rassemble les dépouilles de soldats français morts pour la France lors de la campagne de France (mai-juin 1940) et lors des combats de la libération du territoire national (1944-1945).

    Compiègne : Mémorial de l’Internement et de la Déportation de Royallieu

    Inauguré en février 2008,  le Mémorial est un lieu de mémoire et d'histoire créé sur le site du camp de Royallieu. D’abord caserne militaire en 1913, puis hôpital d’accueil des blessés lors de la Première Guerre Mondiale, le camp de Royallieu,  va devenir en juin 1941, le « Frontstalag 122 », un camp de transit contrôlé par l'armée allemande pour l'internement des prisonniers politiques.

    Le Mémorial occupe les trois bâtiments qui subsistent sur les vingt-cinq baraques qui composaient le camp en 1940. Il propose un parcours original : un chemin de mémoire dans des lieux très dépouillés, où tout est suggéré plutôt que montré. Les témoignages humains sont sobres : lettres de prisonniers regroupées dans deux recueils virtuels, montages sonores évoquant la vie quotidienne dans le camp, silhouettes projetées sur les murs nus...

    En savoir plus

    Compiègne : Mémorial du Wagon de la Déportation

    Le Mémorial du Wagon de la Déportation, implanté en gare de Compiègne-Margny-lès-Compiègne, retrace la Déportation par le transport ferroviaire et se veut le garant de la mémoire des 45.000 prisonniers, déportés vers les "camps de la Mort" à partir de ce point, entre 1942 et 1944, lors de la dernière Guerre Mondiale.

    En savoir plus

    Champigny-sur-Marne : Musée de la Résistance

    Les collections de ce musée sont le fruit, depuis 1965, de plus de 4 000 donations. Elles témoignent de l’histoire sociale française de 1929 à 1947 et représentent un ensemble unique sur la Résistance intérieure française par le nombre et la variété des pièces de toute nature les constituant. Elles mettent en scène des milliers de résistants et de déportés français, immigrés, étrangers, anonymes ou célèbres.

    En savoir plus

    Suresnes : Mont Valérien

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, le site a été le principal lieu d’exécution des autorités allemandes en France.

    Dès 1944, grâce à la volonté du général de Gaulle et au travail des associations des familles des fusillés, il est devenu un lieu de mémoire.

    En savoir plus

    Invalides : Musée de l'armée

    Les collections permanentes du musée sont réparties en collections dites "historiques", correspondant à un circuit de présentation chronologique depuis l'Antiquité jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale, enrichi d'objets appartenant à des ensembles "thématiques" (emblèmes, peintures, décorations...).

    En savoir plus

    Tergnier : Musée de la Résistance

    Région stratégique, lieu de passage entre le nord de l'Europe et Paris, la Picardie se trouve partagée entre la zone interdite et la zone occupée. La présence de l'occupant est durement ressentie. Des hommes et des femmes vont peu à peu réagir. "L'armée de l'ombre" se construit.

    En savoir plus

    Mémorial de l'Armistice

    Si le wagon original n’est plus, détruit sur ordre d'Hitler après l’Armistice vengeur de 1940, son jumeau ne cache rien de l’instant crucial et révèle où étaient placées les différentes personnalités au moment de la signature. À côté du wagon, le musée mémorial de l’armistice abrite près de 800 photos stéréoscopiques en noir et blanc, saisissants témoignages de la vie des poilus, de la mobilisation, de Verdun, de la fête de la Victoire.

    On y mesure l’ampleur de l’espoir qui renaît de mener à nouveau une existence paisible, dans la conviction que cette guerre sera la Der des Der…

    En savoir plus

    Archives départementales

    Le service éducatif des Archives départementales de l’Oise accueille le public scolaire et hors temps scolaire et participe au développement de l’éducation artistique et culturelle en proposant différentes activités pédagogiques. Il contribue à enrichir la connaissance du patrimoine à partir des documents originaux conservés dans les fonds d’archives. Chaque séance confronte l’élève aux sources documentaires, lui permettant ainsi de développer son esprit critique, son rapport à la citoyenneté et la notion du vivre ensemble.

    Le service éducatif produit et met à disposition des enseignants des ressources pédagogiques tels que des visites découverte, séances thématiques personnalisées, des ateliers pédagogiques et des expositions itinérantes en lien avec les programmes d’enseignement. Toutes les activités sont gratuites et durent 1h30.

    En savoir plus

    Le spectacle de mémoire

    "Enfants dans la Résistance" Compagnie Alias victor

    « ENFANTS DANS LA RÉSISTANCE » est une fiction théâtrale librement inspirée de témoignages et de faits réels. Une grande partie de ces témoignages a été réunie dans un ouvrage intitulé « Des enfants dans la Résistance », dirigé par Philippe Chapleau et paru aux Éditions Ouest-France. Une dizaine de personnes y évoquent comment elles furent amenées très jeunes (entre 9 et 18 ans) à s’engager dans la Résistance.

    En savoir plus

    Le voyage de mémoire

    Mémorial Pegasus

    Le Mémorial Pegasus est un musée consacré aux hommes de la 6ème Division aéroportée britannique, les « Bérets Rouges ». On y présente leurs missions en Normandie du 6 juin 1944, le Jour J.

    En savoir plus

    Mémorial de Falaise

    Si le sort des civils est parfois évoqué, jamais un musée n’avait choisi de se consacrer intégralement au quotidien des populations en période de conflit armé.

    En savoir plus

    Mémorial de Caen

    Des origines de la Seconde Guerre mondiale à la fin de la Guerre froide, les parcours muséographiques racontent ce que fut la terrible histoire du XXe siècle. Caen, bombardée lors de l'été 1944, ville martyre de la libération, méritait en effet qu'un hommage à la mesure de ses souffrances lui soit rendu. Ce fut fait mais dans un esprit qui reste le fil conducteur de l'action du Mémorial, celui de la réconciliation.

    En savoir plus

    Circuit

    Cimetière allemand de la Cambe :

    Le cimetière militaire allemand de La Cambe est le plus important de la bataille de Normandie avec ses 21 222 tombes.

    Cimetière américain de Colleville :

    Le cimetière militaire américain de Colleville-sur-Mer est l’un des deux cimetières américains de la bataille de Normandie.

    Omaha Beach :

    Omaha Beach est l'appellation utilisée par les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale pour désigner l'une des cinq plages du débarquement de Normandie.

    Affectée aux troupes américaines, elle est celle où les Alliés perdirent le plus de troupes, ce qui lui a valu le surnom de « bloody Omaha » (Omaha la sanglante) et de « the Beach of blood (la Plage du sang)».

    En savoir plus

    Hébergement

    Centre d'accueil UNCMT

    • Pour le séjour du 1er au 2 avril 2020

    Centre d'accueil UNCMT - 14114 Ver-sur-Mer

    Agrément de la DDCS - Agrément de l’Inspection académique

    Les Albatros : Chambres sur trois niveaux avec lits superposés. 16 chambres de 2 à 5 couchages. La majorité des chambres sont équipées de leurs sanitaires complets (douches, lavabos et toilettes).

    Les Goélands : Chambres au rez-de-chaussée et premier étage avec lits superposés. 10 chambres de 4 à 6 couchages. La majorité des chambres sont équipées de douches et lavabos. Blocs toilettes sur le palier.

    • Pour le séjour du 8 au 9 avril 2020

    Centre d'accueil UNCMT - 14450 Grandcamp-Maisy

    Agrément de la DDCS - Agrément de l’Inspection académique

    Le logement s’effectue en 35 chambres avec des lits superposés et un lavabo. Les chambres sont réparties dans un même bâtiment sur deux niveaux. Les douches et WC se trouvent au rez-de-chaussée et à l’étage sur le palier.


    À lire aussi

    ActualitésChef d’établissementCollégienEnseignantRétrospective Histoire & MémoireNewsletter Actus 1Histoire et mémoire

    SAINT-JUST-EN-CHAUSSEESAINT-LEU-D'ESSERENTChef d’établissementCollégienEnseignantJules VallèsLouise MichelRétrospective Histoire & MémoireHistoire et mémoire